Cour d'Assises de l'Eure : le Lovérien est il le meurtrier de sa compagne ?

Les faits remontent a 2001. La jeune femme avait été retrouvée dans une voiture jetée dans la Seine.

Dernière mise à jour : 11/11/2013 à 22:20
La semaine prochaine, la cour d’assises de l’Eure va juger l’auteur présumé d’un meurtre qui aurait été commis voici plus de douze ans. C’est en effet en septembre 2001 que le corps de la jeune femme vivant alors à Louviers avec Eric Bazin avait été découvert dans sa voiture, laquelle avait été jetée dans la Seine.
Dans un premier temps, il semble que l’hypothèse d’un suicide a prévalu. Deux ans après la découverte du cadavre, le compagnon de la victime avait été placé en garde à vue. Il ressortait de ses auditions qu’il exerçait sans doute des violences sur la jeune femme, mais il niait toute participation aux faits qui avait provoqué sa mort. Préalablement, les légistes avaient établi que la victime avait succombé à une noyade. Et un premier juge d’instruction s’en était tenu là. Il avait renvoyé Eric Bazin devant le tribunal correctionnel pour les violences, mais il n’avait engagé aucune procédure quant au décès de la victime.
La famille de la jeune femme est alors intervenue pour interjeter appel de l’ordonnance du juge d’instruction et, après de longues années de procédures, elle a finalement obtenu le renvoi de l’ancien compagnon devant la cour d’assises. Eric Bazin, qui viendra libre devant les jurés, est accusé de violences ayant entrainé la mort et de meurtre. 
Des faits qu’il continue à contester vigoureusement, indique Me Marie-Sophie Carrière, son défenseur, en jugeant très contestable l’arrêt de renvoi devant la cour d’assises qui ne repose, dit-elle, que sur des documents techniques. 
Ce procès s’ouvrira lundi 18 novembre au palais de justice d’Evreux et les jurés auront quatre jours pour tenter de déterminer ce qu’il s’est passé voici plus de douze ans.

À Feuilleter

Une Supplément gratuit
Les archives

Revue de web

    fournis par Google