Vernon Berges de Seine : les riverains, entre enthousiasme et inquiétude

Enthousiasme de voir bientôt les berges réaménagées. Méfiance quant à la sécurité. Ce sont les deux sentiments contradictoires qui s'exprimaient jeudi lors de la présentation du projet.

28/09/2016 à 17:24 par Lucile Akrich

Une centaine de riverains des berges de la Seine sont venus assister à la présentation du projet de réaménagement par la Ville, en mairie, jeudi soir.  -
Une centaine de riverains des berges de la Seine sont venus assister à la présentation du projet de réaménagement par la Ville, en mairie, jeudi soir. -

Jeudi soir dernier, en mairie, une centaine d’habitants – essentiellement des riverains des bords de Seine -, sont venus à la présentation du projet municipal de réaménagement des berges.

Questions-réponses

Après une présentation détaillée du projet, les riverains ont pu s’exprimer. Le micro a circulé dans la salle pendant plus d’une heure, donnant lieu à une séance plutôt apaisée de questions-réponses entre habitants et élus. Globalement, les habitants sont assez enthousiastes de voir arriver devant leur porte des berges de Seine toutes neuves. Il faut dire que la première phase du projet, sur 900 mètres, va coûter plus de 2 millions d’euros aux différents partenaires financiers du projet.

« Devant l’immeuble Quai de Seine, c’est régulièrement inondé… », a fait remarquer un premier intervenant dans la salle. « Les travaux de canalisation réalisés par la Cape (communauté d’agglomération des Portes de l’Eure) ont été réalisés précisément pour que cessent ces inondations. Cette canalisation neuve devrait régler les problèmes », a répondu François Ouzilleau, le maire de Vernon.

La peur des incivilités nocturnes

Un habitant de la résidence Chantereine, qui compte une soixantaine d’habitants, à proximité du restaurant La Capitainerie, a mis le premier le doigt sur les nuisances nocturnes, incivilités et autres trafics en tout genre que subissent les riverains. Puis un habitant du quai Caméré a renchéri : « C’est un projet qui me paraît réussi. Mais je suis deux à trois fois par semaine amené à appeler la police à cause de jeunes des cités qui viennent squatter chaque banc, chaque ponton aménagé et font du tapage nocturne. Est-ce que les moyens vont suivre, en dehors des caméras ? », a-t-il demandé.

Des caméras pour surveiller

Sébastien Lecornu en a profité pour rappeler que 30 caméras de vidéoprotection seraient installées d’ici la fin du mandat, y compris sur cette portion de berges de Seine. Il a souligné que « la police municipale est le seul service de la mairie où nous ne faisons pas d’économies ». « Mais oui, il y a un vrai problème avec les effectifs de police nationale – le poste de commissaire a été fermé à Vernon – et cela fait partie des sujets réguliers de friction avec le préfet… », ajoute Sébastien Lecornu.

Combien cela va-t-il coûter et les impôts augmenteront-ils ? s’est inquiété un propriétaire du quartier. « Les impôts n’augmenteront pas, on s’y est engagé. À côté de ça, on fait attention à tous les budgets municipaux pour pouvoir sortir de beaux projets comme celui-là », a rassuré François Ouzilleau. « Avez-vous pensé à demander des subventions à l’Agence de l’eau ? », a ensuite questionné une habitante dans le public. Sébastien Lecornu a répondu que les budgets de l’Agence de l’eau étant limité, la structure n’a pas pu aider au financement de ce projet, mais a contribué au remplacement de la canalisation des bords de Seine qui a coûté 6 millions d’euros à l’agglomération. « Des fonds européens ont été mobilisés pour la Seine à vélo (800 000 euros) » a précisé Sébastien Lecornu.

Concernant le bruit provoqué par les bateaux de croisières qui actionnent leurs générateurs, Sébastien Lecornu a répondu que prochainement, l’agglomération installera l’électricité sur les quais croisières, ainsi que des bornes, pour résoudre ce problème. « Les bateaux n’auront plus besoin de faire tourner leurs moteurs. »

Plus de circulation

Plusieurs questions sur la circulation et les places de stationnement ont été posés aux élus : deux sujets qui visiblement, inquiètent les riverains. La dangerosité de la circulation sur les berges de Seine a également été évoquée. « Ce sera terminé. Outre les propriétaires et les services d’entretien qui accéderont par un système de badge, l’accès sera interdit aux véhicules moteurs », ont insisté les promoteurs du projet.

Du coup, d’autres habitants s’inquiètent de ne plus pouvoir accéder à leur maison. « Moi, je ne peux rentrer chez moi que par les bords de Seine. Je n’ai pas d’accès depuis l’avenue de Rouen… », a remarqué un riverain. « Le boulevard urbain sera requalifié en même temps. Les travaux devraient démarrer l’été prochain côté avenue de Rouen » a répondu François Ouzilleau. Dix-neuf places de stationnement seront créées devant l’immeuble Quai de Seine pour permettre aux riverains de cette copropriété de stationner.

« Serait-il possible de cacher ce parking ? Quand on se balade sur les berges, ce n’est pas pour passer devant des voitures ! », a alors lancé une riveraine. « Je retiens cette proposition », a répondu Sébastien Lecornu qui a conclu : « Je suis content de constater par vos questions que l’on a la même vision de ce réaménagement des berges de Seine : ce n’est pas une simple bande d’enrobé mais bien des séquences d’animation. On travaille à ce que chacun puisse s’y retrouver. »

berge-de-seine1.JPG

berges-de-seine2.JPG

00000 Vernon

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Vernon - Mardi 28 févr. 2017

Vernon
Mar
28 / 02
/3°
vent 36km/h humidité 93%
Mer11°-5°
Jeu11°-5°
Ven12°-5°
Sam9°-5°

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter