Eure : cambriolages en hausse en 2016

En 2016, les vols et cambriolages ont augmenté en 2016. Revue de détails.

27/01/2017 à 17:23 par Fabienne Marie

Dans l'Eure, les vols et cambriolages ont été globalement en baisse en 2016 (photo d'illustration). -
Dans l'Eure, les vols et cambriolages ont été globalement en baisse en 2016 (photo d'illustration). -

Les cambriolages dans les logements, en forte baisse en 2015 (14,2 %), sont en hausse en 2016 avec 1805 faits contre 1628 en 2015 (10,9 %) mais demeurent inférieurs à la moyenne des 5 dernières années (1874 faits).

Les vols de véhicules ont baissé de 2,6 % (1338 vols contre 1374 en 2015), tendance continue depuis 2013 ; en revanche, la baisse des vols sans violences contre les personnes s’est poursuivie pour atteindre 4,0 % (3548 faits en 2015, 3406 en 2016). Les vols violents sans armes, en baisse depuis 2012, ont été réduits de 6,2 % par rapport à 2015 (322 faits en 2015, 302 en 2016).

Enfin, avec 17 faits de moins en 2016 (42 faits) qu’en 2015 (59 faits), les vols avec armes, qui étaient en légère hausse en 2015, connaissent une inversion de tendance en 2016.

« Ces résultats démontrent la pertinence des plans élaborés pour lutter contre ces phénomènes. Ainsi faut-il souligner au titre de la mise en oeuvre du plan départemental de lutte contre les cambriolages et les vols à main armée, le recours désormais systématique à la police technique et scientifique en cas de cambriolage et la coopération renforcée des services », soulignent les services de la préfecture.

Coups et blessures en hausse

S’agissant des atteintes aux personnes, les coups et blessures volontaires sont en hausse (+ 9,4 %) avec 1904 faits enregistrés en 2016 contre 1741 en 2015 ;

« Ces dernières données sont à mettre en relation avec la poursuite du développement des dispositifs d’aide aux victimes et de lutte contre les violences intra-familiales qui visent à encourager les victimes à se rapprocher des forces de l’ordre. » Et d’ajouter : « En effet, selon les enquêtes de victimation menées par l’Insee, seules 10 % des victimes de violences au sein du ménage déposent plainte. Dès lors, l’augmentation du nombre de faits enregistrés par les services peut aussi être analysée comme un résultat positif de ces dispositifs ».

Enfin, cinq cas d’homicides ont été recensés dans le département en 2016.

Taux d’élucidation

Ainsi, les forces de police et de gendarmerie ont élucidé 42,4 % des faits portés à leur connaissance. Ce taux d’élucidation était de 40,6 % en 2015.

« Dans un contexte de menace terroriste qui se maintient à un niveau élevé, l’activité des forces de l’ordre en 2017 devrait rester marquée par le contexte de l’état d’urgence et la mise en œuvre du plan Vigipirate, précise enfin la préfecture. Le phénomène de la radicalisation continue d’être au cœur des missions des services de renseignement ».

Et de conclure : « Les référents sûreté de la police et de la gendarmerie continueront à conseiller les communes qui investissent dans la vidéo-protection, moyen, en complément de la présence humaine, d’assurer une fonction de dissuasion du passage à l’acte ».

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image
Présidentielles 2017

Votre journal cette semaine

Vernon - Dimanche 23 avril 2017

Vernon
Dim
23 / 04
14°/2°
vent 28km/h humidité 44%
Lun17°-2°
Mar11°-5°
Mer11°-1°
Jeu11°-1°

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter