Vernon Mickaël Barton, candidat pour Debout la France dans la 5 circonscription

Le conseiller municipal de Saint-Marcel, Mickaël Barton, vient d'être investi dans la 5 circonscription de l'Eure pour le parti de Nicolas Dupont-Aignan, Debout la France.

17/05/2017 à 14:42 par Béatrice Cherry-Pellat

Mickaël Barton est directeur d'hôtel pour le groupe Accor Hôtel -
Mickaël Barton est directeur d'hôtel pour le groupe Accor Hôtel -

A 54 ans, Michaël Barton souhaite « raviver la flamme de Debout le France » dans la 5e circonscription et dans le département de l’Eure : « A mon âge, je me suis dit qu’il était temps de me lancer. Avec Carole Deboos, la candidate sur la 4e circonscription, nous voulons nous occuper des Français. Nous en avons ras le bol de ces politiques qui ne pensent qu’à eux ! »

Si le candidat soutient Nicolas Dupont-Aignan depuis plusieurs années, c’est aux côtés de l’UMP (ex Les Républicains) qu’il a d’abord trouvé une « famille » : « Aujourd’hui, je ne me retrouve plus dans ce parti, ce qui ne m’a pas empêché de soutenir Sébastien Lecornu pendant les élections locales », admet-il. En découvrant la ville de Yerres où il a vécu, Mickaël Barton s’est rapproché du maire, le chef de file de Debout la France : « Il faut voir ce qu’il a fait dans sa ville. Nicolas Dupont-Aignan n’est pas quelqu’un d’intéressé mais d’intéressant ».

Avec un score de 4 % au premier tour de la présidentielle, Nicolas Dupont-Aignan semble encore avoir du mal à rassembler les électeurs : « Son score a progressé par rapport à 2012 et vu la tournure de l’élection, beaucoup ont préféré voter utile. Malgré ce résultat, je pense que Debout la France est un parti qui pousse ». Et au second tour, son ralliement à la candidate frontiste Marine Le Pen qui le voyait déjà premier ministre avait jeté un froid : « Je pense que Nicolas Dupont-Aignan avait davantage soutenu la candidate que le Front national. Mais je n’étais pas d’accord avec ce ralliement. Je ne pourrais jamais voter pour l’extrême-droite, je ne m’y reconnais pas. Nicolas Dupont-Aignan est un anti-Macron, il a fait le choix du patriotisme. Il aurait aussi pu faire l’autruche »

Dans la 5e circonscription, Mickaël Barton se présente comme « un candidat de la société civile et non issu du système, qui travaille et connaît les intérêts des électeurs ». Il mènera trois batailles : 1/ Améliorer des transports en commun : « Je suis impliqué dans l’association, Vernon Train de Vie même si je ne pends plus le train. Il faut apporter des solutions rapides pour les retards de train » ; 2/ Mettre fin à la réforme des rythmes scolaires ; 3/ Faire venir les hautes technologies sur la circonscription. Enfin, à l’instar de son rival Les Républicains, le candidat de Debout la France veut développer le tourisme « dans notre belle région ».

00000 Vernon

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Vernon - Dimanche 28 mai 2017

Vernon
Dim
28 / 05
29°/15°
vent 18km/h humidité 77%
Lun26°-18°
Mar21°-14°
Mer22°-11°
Jeu25°-14°

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter